Nocturne
Girls In Hawaii

Par Gabrielle de Saint Leger le 09 octobre 2017

Les six musiciens de Girls In Hawaii sortent enfin de quatre ans de silence. Remis de l'effervescence produite autour de leur troisième album "Everest", écrit après la mort de leur batteur Denis Wielemans survenue tragiquement en 2010, la bande est de retour avec "Nocturne", un nouveau disque qui témoigne de son intarissable capacité à composer des morceaux à la sensibilité saisissante.


En parfaite ouverture, "This Light" reprend les choses là où les Belges les ont laissées avec "Everest". L'un après l'autre, chaque instrument prend sa place dans un déploiement imposant de solennité. Piano, guitare, claviers, puis batteries et basse se superposent dans un envol pour nous assurer que Girls In Hawaii est bien de retour. Le ton grave du titre est de courte durée toutefois, tant la suite de l'ensemble se révèle musicalement plus légère. Dans leur apparente simplicité, des compositions comme "Cyclo" ou "Monkey" recèlent de mélodies touchantes portées par cette voix d'Antoine Wielemans, aux accents toujours aussi marqués de Jason Lytle.


"Nocturne" marque également l'introduction d'éléments électroniques dans l'ADN musical de Girls In Hawaii. D'abord par petites doses dans les premiers morceaux, les nappes de claviers discrètes jusqu'au quasi remplacement des guitares par des synthétiseurs prennent largement les devants, allant du discret sur "Indifference" au plus assumé sur "Blue Shape". Plus dispensables dans certains titres ("Walk"), ces nouveaux arrangements sont loin d'atténuer les émotions variées qui se dégagent toujours aussi naturellement des morceaux du groupe. "Overrated" bouillonne d'une énergie comparable à celle qu'ont toujours entretenue les musiciens dès leurs premières réalisations, tandis que "Up On The Hill" cultive dans sa montée une forme de douce mélancolie encore bien présente lorsque l'opus a fini de tourner.


A l'image de son artwork, une œuvre de l'Anglais Tom Hammick, "Nocturne" est un album attiré par les contrastes, tant musicalement que sur le fond. La naïveté originelle a peu à peu cédé le pas à l'appréhension de l'inconnu et l'ouverture à un monde sombre et fragmenté. Mais rien de tout cela n'a ôté à la musique des Girls In Hawaii son côté attachant et familier qui a fait d'eux l'une des meilleures formations belges de ces quinze dernières années.

Informations

Notre sélection

  • This Light
  • Blue Shape
  • Up On The Hill

Note RUL

4 / 5

Ecouter l'album

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus. OK