A Head Full Of Dreams (film)
Coldplay

Par Jérôme Dubourdieu le 15 novembre 2018

Après une tournée dantesque de cent vingt-deux dates, Coldplay nous livre l'inévitable DVD concert, mais pas uniquement, avec ce documentaire "A Head Full Of Dreams" retraçant leurs vingt ans de carrière.


C'est incontestable, les Britanniques sont devenus des poids lourds de la pop les rendant les égaux de ceux qu'ils admiraient en lisant le "NME", U2, REM, Radiohead. Leur succès fut certes rapide grâce à "Parachutes" le premier et brillant album, mais la conquête des sommets n'en fut pas moins un réel périple. Et c'est ce que nous présente assez bien ce documentaire ultra fourni en archives. Ami de groupe bien avant son essor, le réalisateur Mat Whitecross, déjà réalisateur de certains des clips, a eu le privilège (et c'est inédit) de pouvoir filmer à de multiples occasions depuis le tout début.


Et c'est là l'une des forces de ce film, les images d'archives visualisées sont quasi amateures mais le montage nous permet de bien comprendre la réalité des coulisses du quatuor.


On y découvre aussi bien les forces : un groupe soudé à l'organisation démocratique. Sa fidélité aux amis et soutiens de la première heure : Phil Harvey l'ami du lycée devenu manager et présenté comme le cinquième membre du groupe, les techniciens. La détermination de Coldplay est sans limite. Mais aussi ses faiblesses. Les musiciens n'hésitent pas à nous faire rentrer dans une intimité quelques fois peu reluisantes à l'instar de cette scène où Chris Martin s'énerve en coulisses suite à un accrochage avec Guy Berryman. On y découvre également l'éviction de Will Champion (pièce rapportée) pendant l'enregistrement de "Parachutes", et les pressions durant les sessions studio de "X&Y".


Ce film ne s'adresse pas uniquement aux fans qui seront à coup sûr conquis par la richesse des images. Les amateurs lointains du groupe, voir même les haters, découvriront le parcours d'un groupe, certes lisse et mainstream, mais dont la réussite repose bien sur d'énormes sacrifices, une quantité de travail hallucinante et une cohésion sincère. Le tout reste certes policé et bien scénarisé. Mais n'oublions pas, nous parlons de Coldplay.


Les plus pressés et chanceux ont pu découvrir ce documentaire en salle le 14 novembre (une seule projection dans deux mille salles à travers le monde). "A Head Full Of Dreams" sera ensuite disponible dès le 21 novembre sur Amazon Prime. Enfin, ce même documentaire sortira le 7 décembre en supplément de la captation des concerts de São Paulo et Buenos Aires.

Informations

Notre sélection

Note RUL

3.5 / 5

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus. OK