In Our Wake
Atreyu

Par Pierre Wiederkehr le 16 octobre 2018

Groupe inclassable, Atreyu fait partie de ces artistes qui aime se démarquer des stéréotypes. Issus du metalcore, les Californiens n'hésitent pas à multiplier les styles en ajoutant toutes leurs influences, allant du punk le plus agressif à parfois un registre plus doux.


Trois ans après "Long Live" qui avait signé son retour sur le devant de la scène, la bande d'Alex Varkatzas revient présenter son septième album "In Our Wake". Ce disque saura t-il s'inscrire dans la solide discographie des Américains ?


La piste éponyme qui lance les hostilités renvoie aux plus belles heures du groupe. Ce morceau d'ouverture est idéal pour effectuer une piqûre de rappel toujours efficace. La production laisse apparaître un son brut mais savamment dosé. Les instruments rendent vraiment hommage à la qualité des titres composés.


Les amateurs de la facette metalcore d'Atreyu trouveront leur bonheur à travers quelques chansons du tracklisting. "Nothing Will Ever Change" avec son riff lourd doublé d'une rythmique infernale distillée par le batteur Brandon Saller ravira les fans de headbanging. Même constat avec "Safety Pin" et ses parties de guitares grasses à souhait. Dans cet élan d'énergie, la mélodie n'est jamais trop loin et on retrouve dans les refrains toute l'expertise des musiciens pour créer des parties taillées pour le live.


Fidèles à leurs habitudes, les Californiens ajoutent de nombreux éléments visant à ne pas lasser l'auditeur. Les sonorités électros agrémentent à de nombreuses reprises les compositions. Le résultat est parfois convaincant comme dans "Blind Deaf & Dumb" mais parfois cette utilisation est trop convenue et manque d'originalité pour séduire totalement.


Le volet acoustique et plus doux n'est pas rangé aux oubliettes. "Terrified" et son ton plus léger avec une mélodie idéale pour l'évasion, est rehaussé par une partie vocale des plus efficaces. Cet aspect plus doux se retrouve dans "Super Hero" qui conclut l'ensemble. A noter la participation efficiente du chanteur de Avenged Sevenfold sur ce titre, le célèbre M. Shadows.


Une fois l'écoute de "In Our Wake" terminée, il est difficile de se faire un avis tranché sur le disque. Si la qualité des musiciens et de leur songwriting ne sont nullement remis en cause, l'ensemble manque pourtant de cohérence. Comment l'expliquer ? La faute peut-être à une volonté trop affichée des Américains de se rendre accessibles et donc, prévisibles. On retrouve par bribe ce qui a fait la force d'Atreyu mais cela se fait trop sur courant alternatif pour ne pas être sujet à discussion. Pour autant, cet album mérite une écoute attentive et certains y trouveront certainement leur compte car l'essai n'est pas dénué de bonnes surprises.

Informations

Notre sélection

  • In Our Wake
  • Nothing Will Never Change
  • Super Hero

Note RUL

2.5 / 5

Ecouter l'album

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus. OK