Blog

SOLIDAYS 2017 : 10 artistes à voir !

La 19ème édition du festival mêlant musique et solidarité propose, comme chaque année, un line up à la fois riche et éclectique, mêlant grosses pointures et découvertes. Le running order, n’étant disponible que sur place en échange d’un don à Solidarité Sida, focus sur quelques concerts à ne pas louper durant ce week-end des 23, 24 et 25 juin à l’Hippodrome De Longchamp !

Vendredi 23 juin


THE DIZZY BRAINS – On avait découvert Eddy, Mahefa, Poun et Mirana et leur punk rock enragé made in Madagascar au MaMA 2016 à La Boule Noire, ne loupez sous aucun prétexte, ce qui s’annonce comme étant le set le plus “sex, drugs and rock n’roll” de Solidays !

THE PRODIGY – Assurément l’un des headliners les plus attendus de ces trois jours, le trio anglais, formé par Liam Howlett, Keith Flint et Maxim, promet de réveiller le fêtard qui sommeille en chacun de nous à coup d’hymnes électro tels que “Smack My Bitch Up”, “Breathe” et autres “Firestarter”. Si les Britanniques, qu’on ne présente même plus, avaient mis sans dessus/dessous le Zénith en 2015, l’Hippodrome De Longchamp risque aussi de se souvenir du passage de The Prodigy. Un must !

Samedi 24 juin


THE STRYPES – Une semaine après la sortie du nouvel album “Splitting Image”, le quatuor irlandais garage rock viendra présenter ses nouvelles compositions au public français. Cette performance marquera également la première fois du groupe à Solidays. Dépucelage rock n’roll en vue !

KO KO MO – Initialement coup de coeur du Président d’honneur de Solidarité Sida Antoine de Caunes, désormais celui du fondateur-directeur Luc Barruet, il faudra donc vérifier si tout cet engouement pour Warren Mutton et K20, considérés comme l’un des espoirs de la scène rock hexagonale, est mérité ou non.

CAGE THE ELEPHANT – Alors que le dernier show parisien ne remonte qu’à janvier 2017, Matt Schultz et sa bande reviennent quelques mois plus tard à l’Hippodrome De Longchamp pour une prestation rock, qui s’annonce, comme toujours, mémorable !

ARCHIVE – Tête d’affiche du samedi, le collectif anglais, qui n’était pas passé en France depuis sa dernière date à la Salle Pleyel en novembre dernier, poursuit la promotion de son dixième album studio “The False Foundation” paru en 2016. Mais pas seulement. Si un spectacle, tant musical que visuel, attend les festivaliers, que nous réserveront les Britanniques cette fois-ci ? Les Anglais, continuant sans cesse de surprendre et se réinventer au fil des tournées. Réponse samedi soir !

Dimanche 25 juin


A-VOX – Après avoir ouvert pour Mat Bastard lors de sa release party à La Maroquinerie fin mai, Anthéa et Virgile, poursuivent leur ascension, se produiront pour leur première fois à Solidays. Et pour marquer le coup, le duo frère-soeur électro rock jouera des morceaux inédits (tirés du premier album produit et réalisé par Mat Bastard). On a hâte !

D’ailleurs, à noter qu’A-Vox prendra le total contrôle de RockUrLife sur Instagram ce dimanche. Pour suivre les aventures d’Anthéa et Virgile à Solidays, ça se passera ici.

LYRE LE TEMPS – Ry’m et DJ Q n’ont qu’un but : “réunir les générations autour du partage d’une culture de la fête, de la danse et du bonheur”. Avec quel moyen ? Le swing ! Avec un nouvel album, le troisième, “Prohibition Swing” paru en novembre dernier, le duo représente à lui seul l’une des caractéristiques principales de la programmation musicale du festival : l’éclectisme. Longchamp sera une fête et Lyre Le Temps le prouvera !

MAT BASTARD – Une semaine seulement après la sortie de son premier album solo “LOOV“, l’ex-Skip The Use, véritable bête de scène à lui tout seul, viendra présenter ses nouvelles chansons rock mais pas que. Derrière ce melting-pot musical se cachent des messages positifs chers à Mat que partagent également Solidays. Joyeux bordel garanti !

LAST TRAIN – LE phénomène montant du rock français, qui n’a cessé de tourner en France et en Europe en un rien de temps, poursuit sa conquête de l’Hexagone en jouant le dernier jour du festival solidaire. Non seulement c’est pour la bonne cause, mais en plus, ça fera du bien aux oreilles !

Anthony Bé
Fondateur - Rédacteur en chef du webzine RockUrLife