Blog

RockUrScene #37 : ALDRINSON !

Cette semaine, RockUrLife vous propose un voyage un peu spécial en compagnie de deux astronautes. Destination la Lune avec Aldrinson, un groupe aux influences éminemment rock, qui n’en finit pas de monter et à qui l’on souhaite, à défaut de décrocher la Lune, de s’inscrire parmi les étoiles.

À l’heure où Jack White envoie une platine jouant un vinyle à plus de 94 000 pieds  – projet en collaboration avec Buzz Aldrin lui-même – les frères Fleury font le rêve fou de monter un groupe. “J’ai toujours été attiré par les conquêtes spatiales”, dixit Sébastien (chant/guitare). Avec le soutien de son frère David (batterie) il crée Aldrinson. Influencés par la culture du riff de toute une génération (Rival Sons, The Kills, Wolfmother), les fils d’Aldrin s’illustrent à l’aide de sonorités électriques, avec une guitare denses et épaisses et une batterie terriblement énergiques. Un univers rock dangereusement addictif, à la fois saturé et sensuel. On pense au garage sexy et détonnant de Royal Blood, aux montées en puissance fulgurantes de Yak ou au rock déjanté des frères Loveless (Drenge). Fondé en 2014, la formation sort d’emblée un album riche et puissant (“Systematic Gamma”) qui annonce la couleur : Aldrinson est taillé pour le live. Première partie d’Hanni El Khatib, le duo fonde son propre label, Helice Music Records, en 2015 et amorce aujourd’hui à un tournant artistique en choisissant de mettre de côté synthés et machines pour se concentrer sur l’essentiel : un rock brut, garage, fait de hurlements de six cordes et d’impacts de batterie puissants.

Mastérisé par Cyril Meysson (Noyades), “You’re Lucky” EP quatre titres disponible depuis décembre 2016, est le fruit de ce bel effort studio à l’énergie rare et solide. Du rythme, des riffs tonitruants plein de disto’ et des plans de batteries en cascade. Un chant lointain et débridé avec reverb’ à la clef, voilà la recette du voyage lunaire. Âmes sensibles s’abstenir ! Tel aux commandes d’une fusée spatiale, Sébastien Fleury pilote Aldrinson avec maturité, ce qui confère à son projet une puissance sourde (“We Were Friends”) qui porte en lui une tension vibratoire qui ne faiblit jamais. Le genre des frangins est également aux savants et nombreux changements de rythme (“Dance Arround Me”). En somme écouter Aldrinson, c’est un peu comme s’envoyer en l’air, prendre un train à grande vitesse, un raz de marée en pleine face. Chaque morceau invite à une transe toute rock n’roll pétrie de l’énergie fulgurante des musiques actuelles. Preuve que l’idée que personne ne vous entend jouer de la musique dans l’espace est fausse, Aldrinson surprend par sa capacité à se renouveler, à gagner en puissance pour monter toujours plus haut, là où on ne l’attend pas.

Membres :

Sébastien Fleury (chant/guitare/claviers)
David Fleury (batterie/machines)

Retrouvez Aldrinson sur :

Facebook
Bandcamp
Soundcloud

Si vous aussi vous souhaitez que RockUrLife écrive un article sur votre groupe, n’hésitez pas à envoyer un e-mail à contact@rockurlife.net ou à nous contacter via Facebook avec quelques infos sur vous, des liens…et surtout votre musique !