Blog

Mais que fabrique donc Radiohead ?

Si vous avez un peu suivi Radiohead ces derniers temps, et en particulier hier, vous avez du voir que quelque chose se prépare du côté des Anglais. Retour sur ce teasing inédit, explications, et théories. Cet article sera mis à jour (voir en bas de page) !

Depuis la sortie de “The King Of Limbs” en 2011 (et la tournée qui allait avec), Radiohead n’avait plus donné de nouvelles. Les fans, impatients, attendent donc depuis tout ce temps le retour du groupe avec un nouvel album, qui sera leur neuvième. Un disque que tout le monde surnomme déjà “LP9”.

– Des spéculations depuis octobre

Pour comprendre ce qu’il se passe autour du fameux LP9, il faut remonter jusqu’en octobre dernier. On avait alors remarqué que les membres du groupe avaient déclaré la création d’une société nommée “Dawn Chorus LLP” (voir la déclaration ici). Cette annonce peut paraître étrange, voire anodine, mais c’est pourtant un rituel que le groupe a appliqué avant la sortie de ses deux précédents albums : “Xurbia Xendless Ltd.” avait été créée en juillet 2007 avant la sortie de “In Rainbows” (octobre 2007), et “Ticker Tape Ltd.” avait été fondée en décembre 2010 avant la sortie de “The King Of Limbs” (février 2011). Petite nouveauté, Radiohead a cette fois-ci réitéré la manoeuvre en créant une deuxième compagnie, “Dawnnchoruss Ltd.” (voir la déclaration ici) le 25 février.

Notons aussi que deux morceaux potentiellement présents sur LP9 ont été dévoilés lors du Pathway To Paris (lire notre live report ici) en décembre dernier. Thom Yorke y avait interprété, en solo, deux titres inédits “Desert Island Disk” et “Silent Spring”. Sur ce dernier, le musicien avait plaisanté, après une fausse note, en disant “c’est la partie de Jonny (Greenwood)… Que je ne sais pas jouer”.


Entre tout ça et l’annonce d’une tournée mondiale (dont trois dates en France), tout porte donc à croire que l’album est imminent. Mais pour quand ? Plusieurs fans avaient très justement remarqué que le 1er mai marquait cette année la Journée internationale du Choeur De l’Aube, soit l’International Dawn Chorus Day en Anglais. Allait-on avoir un morceau, un clip, voire l’album en entier ?

– Le 30 avril : des apparitions par la Poste

La veille du jour tant attendu, la LP9-hype est montée en flèche. Plusieurs fans, apparemment choisis au hasard à travers le Royaume-Uni, ont reçu un étrange prospectus par la poste. Il s’agit d’un genre de carte avec l’artwork que l’on retrouve déjà sur les affiches de la tournée, le logo du groupe en relief, mais surtout un étrange texte.

On y lit : “Sing a song of sixpence that goes – burn the witch” le tout suivi d’un inquiétant “We know where you live” (“On sait où tu habites”). Au delà du côté à la fois flippant et excitant de la chose, ledit papier a relancé une une légende si ancienne qu’on l’avait presque oubliée.

La légende de “Burn The Witch”

D’où sort donc ce fameux texte ? Et bien figurez-vous que c’est loin d’être la première fois qu’on le lit. “Burn The Witch” est en fait un morceau de Radiohead légendaire, jamais enregistré, et pourtant longtemps réclamé par les fans. On retrouve ses premières traces dans le livret de “Hail To The Thief”, album enregistré entre 2002 et 2003 ! 


Ici en bas à gauche.

Depuis, Thom Yorke n’a jamais caché l’existence du morceau, et a même tenu les fans au courant de son avancement via le site de Radiohead. Ainsi, en 2004, on trouvait déjà ceci sur le site du groupe :


Le morceau apparaît même sur les notes prises lors des sessions de répétition du groupe entre 2005 et 2006. Des fans avaient alors réclamé le morceau sur la tournée, mais hormis quelques secondes de teaser audio (enregistrées ici), rien ne leur avait été dévoilé. On pensait le titre abandonné… Jusqu’à aujourd’hui ! “Burn The Witch” sera-t-il sur LP9 ?

Source et plus de détails sur “Burn The Witch” : Citizen Insane

– Le 1er mai : disparition totale du web

Le jour fatidique a fini par arriver, et nous n’avons eu ni album, ni morceau. Mais il s’est bel et bien passé quelque chose, puisque Radiohead a purement et simplement effacé ses traces sur le web. A commencer par son site web, radiohead.com, dont l’opacité a lentement faibli au cours le la journée pour finir par disparaître complètement et ne laisser qu’une page blanche.


S’en est suivi une disparition totale des réseaux sociaux. Twitter, Facebook et même Google+ se sont vêtus de blanc, et tous les posts sans exception ont été supprimés. Thom Yorke lui-même a appliqué le procédé son Twitter personnel. Et alors que tout le monde s’attendait à voir quelque chose renaître de ces cendres blancs avant minuit… Rien.

– Et maintenant ?

Une chose est sûre, tous ces indices pointent vers une sortie imminente de LP9. Par ailleurs, la tournée mondiale sera lancée le 20 mai à Amsterdam, et le groupe avait déjà fait savoir, à plusieurs reprises, qu’il ne souhaitait plus donner de performance avant que ne sorte l’album lié. La fourchette se réduirait donc de jour en jour. 

Mais surtout, qu’est-ce que tout cela veut dire, dans le fond ? Teasing simple et efficace ? Sur fond de critique des réseaux sociaux ? Ou mieux encore ?

– La “Silent Spring Theory”

Sur Reddit, des fans ont poussé la réflexion plus loin. Un utilisateur nommé “bornjoke” a mis au point une théorie, appuyée par bon nombre de fans ensuite, sur le message se cachant derrière tout ça :

“Le jour du Chant de l’Aube, les gens sont encouragés à se lever tôt pour écouter les oiseaux chanter. (…)”

On s’est tous réveillés ce matin en espérant quelque chose, et pourtant, rien. Il y a eu un retrait d’information. Les tweets (oiseaux !) ont été retirés et tous les réseaux sociaux se sont vidés.

Beaucoup de gens pensent qu’il y aura des thèmes écologistes sur le nouvel album. Le groupe veut qu’on réfléchisse. Imaginez-vous vous réveiller un jour, et que tous les oiseaux aient disparu à cause de la façon dont on traite notre planète. On prend tout pour acquis. Et Radiohead essaye de nous le montrer à leur manière. 

Rappelons aussi l’existence du morceau “Silent Spring” (“Printemps silencieux”) dont on vous parlait plus haut et dont le titre rappelle fortement ce qu’on est en train de vivre. A méditer.

Dans tous les cas, le pari est tout ce qu’il y a de plus réussi pour le groupe. Tout le monde a remarqué ce qu’il se passait, y a réfléchi, et attend d’un pied encore plus ferme malgré la frustration. En tout cas, l’aura mystérieuse planant autour de Radiohead n’est, elle, pas prête de disparaître.

—-

MISES A JOUR :
Article originellement publié le 02/05.

– 02/05 à 23:30 : Le producteur du groupe, Nigel Godrich, a partagé une photo étrange d’un livre via Twitter. Un rapport avec tout cela ? Des fans y voient un possible message crypté, mais aucun rapport clair n’a encore été rétabli. Prudence donc.

03/05 à 10:30 : Radiohead est réapparu sur la Toile ce matin en ouvrant son compte Instagram avec un teaser vidéo animé d’un oiseau chantant (voir ci-dessous). Partagé au petit matin, ce chant fait évidemment écho au Dawn Chorus. La vidéo apparaît aussi toutes les demie-heures sur le site du groupe. Certains ont d’ailleurs pu y voir une version alternative floue (enregistrée ici) ou même d’étranges images (screenshotées ici).

03/05 à 13:00 : Le groupe a posté une deuxième vidéo animée ! Sur fond musical, on y voit une femme (sorcière ?) attachée à un arbre, avec d’étranges personnages dansant autour d’elle. Sans doute une référence à “Burn The Witch”. La vidéo s’affiche aussi sur le site.

– 03/05 à 17:00 : CA Y EST. La vidéo de “Burn The Witch” est disponible ! Le groupe a aussi mis à jour ses différents réseaux sociaux.

06/05 à 13:00 : Radiohead vient de poster une nouvelle vidéo sur Instagram. On y voit Thom Yorke déambuler dans ce qui semble être un hangar, le tout sur fond musical. Teasing pour un nouveau clip ? Pour l’album entier ? A suivre !

– 06/05 à 17:00 : Un nouveau clip est déjà disponible : “Daydreaming”, réalisé par Paul Thomas Anderson ! Et l’album (dont nous n’avons toujours pas le nom), sera disponible ce dimanche.

– 08/05 à 20:00 L’album, baptisé “A Moon Shaped Pool” est disponible !