BlogSlideshow

L’EMO D’ANTHO, saison 2 : tous les mercredis à 18h sur RSTLSS !

La chronique “L’EMO D’ANTHO” c’est tous les mercredis à partir de 18h sur RSTLSS !

Diffusée aux alentours de 18h chaque semaine, la chronique de notre Anthony Bé met à l’honneur l’un de ses morceaux coup de cœur du moment, qu’il décortiquera avec ses émotions, ses mots et ses maux.

Comme il le dit lui-même : “Je ne choisi pas les morceaux dont je vais parler mais ce sont eux qui viennent à moi, parfois les chansons vous trouvent au bon moment !

Après la saison 1, place à la saison 2 désormais enregistrée depuis les studios de la radio pour un meilleur son !

L’EMO D’ANTHO #23 : Olivia O’Brien feat. Oli Sykes – “No More Friends”

Anthony Bé a décidé de consacrer sa chronique sur l’auteure-compositrice-interprète américaine Olivia O’Brien, et tout particulièrement sa chanson “No More Friends”, extrait de son dernier EP. Episodes: Season 1 est la première partie de son second album à venir, paru en juin 2021.

En prime, ce morceau voit la participation d’Oli Sykes, le chanteur de Bring Me The Horizon. Contrairement à son habitude, cette première chronique de la saison 2 de “L’EMO D’ANTHO” ne porte PAS sur une chanson d’amour mais tout l’opposé : c’est l’anti-chanson d’amour par excellence. En somme une façon originale de bien commencer cette nouvelle saison ! Rejet des personnes émettant des signaux contradictoires et qui jouent avec les sentiments des gens, amitié/amour toxique avec ses ex/crush etc… Tout un programme !

L’ÉMO D’ANTHO #23 – OLIVIA O’BRIEN « No More Friends » (Feat. OLI SYKES)


L’EMO D’ANTHO #24 : John Mayer – “Shouldn’t Matter But It Does”

Cette semaine, Anthony Bé a choisi de décrypter “Shouldn’t Matter But It Does” de l’auteur-compositeur-interprète, guitariste et producteur américain John Mayer. Ce titre est le deuxième morceau de son huitième et dernier album Sob Rock paru le 16 juillet 2021. Il s’agit d’une composition particulièrement chère au cœur du chanteur. D’autant plus qu’il parle d’une célèbre ex, d’échec amoureux, de regrets, d’adieu et d’autres réjouissances… ou pas. Oui oui, tout cela dans une seule et même chanson ! Dans la même lignée que “No More Friends” d’Olivia O’Brien, cette chronique ne traite pas directement de l’amour mais plutôt de ses répercussions et à quel point ce sentiment complexe peut affecter chacun d’entre nous.

L’EMO D’ANTHO #25 : Olivia Rodrigo – “good 4 u”

Olivia Rodrigo est LA révélation musicale de 2021, seulement grâce à ses trois premiers singles. Ce n’est pas pour rien si elle vient d’être sacrée Meilleure Nouvelle Artiste et Chanson De L’Année aux MTV Video Music Awards. Et cette jeune actrice et chanteuse, issue de l’univers Disney, n’a que 18 ans ! Anthony Bé s’intéresse plus particulièrement à “good 4 u”, son troisième single et sixième titre de son premier album SOUR sorti le 21 mai 2021. Jamais deux sans trois : il n’est pas question d’amour dans “good 4 u”, mais bien au contraire, elle règle ses comptes avec son ex et critique également les rencontres à l’ère du 2.0 et de la génération Z à laquelle Olivia appartient.

L’EMO D’ANTHO #26 : Metallica – “Nothing Else Matters”

Cette année, le cinquième album éponyme, également appelé The Black Album (1991) célèbre son 30ème anniversaire. Pour marquer le coup, James Hetflield & Co ont ressorti le 10 septembre via Virgin Records leur disque éponyme en version remastérisée ainsi que The Metallica Blacklist une compilation auquel ont participé plus d’une cinquantaine d’artistes reprenant tous les morceaux dudit album culte, l’occasion de revenir sur “Nothing Else Matters”, le troisième single qui est LE classique du Black Album paru le 20 avril 1992. Cette première ballade romantique de Metallica, l’un des morceaux les plus connus et populaires du groupe, porte non seulement sur le fait d’affronter ses sentiments mais aussi d’avoir le courage d’en parler.

“Nothing Else Matters est devenue, au fil du temps, une chanson importante qui dépasse totalement Metallica et qui possède plusieurs significations pour le quatuor américain heavy metal.

https://rstlss.com/podcast/lemo-dantho-26-metallica-nothing-else-matters/


L’EMO D’ANTHO #27 : Avril Lavigne – “I’m With You”

Cette semaine, Anthony Bé remonte le temps jusqu’en 2002. Cette année-là, la chanteuse canadienne Avril Lavigne, qui avait tout juste 18 ans, sort son premier album Let Go. Sur ce dernier figure son troisième single, “I’m With You”.

Si de prime abord cette toute première ballade d’Avril Lavigne semble avoir des paroles on ne peut plus basiques voire niaises, cette chanson évoque pourtant toutes les émotions qu’elle avait ressenties lors de son passage de l’adolescence vers l’âge adulte et ses nombreux questionnements. A savoir un certain mal-être, la recherche de l’amour ou encore de sa propre identité.

Un morceau intime et touchant aux sujets sérieux qui parle à tout le monde, justifiant assurément ce qui est, encore aujourd’hui, l’un de ses plus grands succès.

https://rstlss.com/podcast/lemo-dantho-27-avril-lavigne-im-with-you/


L’EMO D’ANTHO #28 : Nessa Barrett – “i hope ur miserable until ur dead”

Nessa Barrett est une jeune chanteuse et compositrice américaine du New Jersey à l’ascension fulgurante. Elle s’est faite un nom sur TikTok en 2019 où elle compte actuellement plus de 10 millions de followers.

C’est grâce à ce buzz qu’à la mi-2020 elle a débuté sa carrière musicale, en étant signé chez Warner Records. Elle incarne une nouvelle vague d’influenceuses qui se mettent à la musique, en transformant les moments viraux en tubes cathartiques, contagieux et radio friendly : c’est le cas du troisième titre et premier single de son premier EP Pretty Poison paru le 10 septembre 2021. Dans cet hymne pop rock pour tous celleux qui ne cherchent pas à pardonner ni à oublier qu’est “I hope ur miserable until ur dead”, Nessa Barrett exprime la colère.

Cette émotion universelle que l’on garde en soi suite à une rupture amoureuse, lorsque les gens nous trahissent, lorsqu’il nous font du mal et qu’on espère qu’ils auront ce qu’ils méritent.

https://rstlss.com/podcast/lemo-dantho-28-nessa-barrett-i-hope-ur-miserable-ur-dead/


L’EMO D’ANTHO #29 : Billie Eilish – “Happier Than Ever”

“Happier Than Ever” est le titre éponyme du second album de la chanteuse et compositrice américaine Billie Eilish paru le 30 juillet 2021 via Polydor. Et comme le suggère son nom, les paroles décrivent Billie plus heureuse que jamais qu’une certaine personne soit sortie de sa vie. Si l’approche de Nessa Barrett était clairement radicale, celle de Billie est un peu plus modérée. Basée sur sa première histoire d’amour, “Happier Than Ever” est l’une des chansons les plus thérapeutiques qu’elle ait jamais écrites ou enregistrées : un morceau libérateur pour elle, mais aussi pour tous ceux qui ont déjà vécu une situation similaire.

https://rstlss.com/podcast/lemo-dantho-29-billie-eilish-happier-than-ever/

L’EMO D’ANTHO #30 : Coldplay feat. Selena Gomez – “Let Somebody Go”

“Let Somebody Go” est le cinquième morceau du neuvième et nouvel album studio Music Of The Spheres, qui marque la première collaboration avec la chanteuse pop Selena Gomez.

L’initiative vient du groupe qui a eu l’idée d’engager Selena pour ce titre qui traite du chagrin et la douleur qui accompagnent la perte d’un amant suite à une rupture amoureuse.

Le fait d’aimer quelqu’un mais de devoir prendre la décision déchirante de le laisser sortir de sa vie. Ce sont des paroles somme toutes basiques, ici rien de complexe ou de révolutionnaire si ce n’est qu’elles sont construites autour du champ lexical de l’astronomie.

Mais la narration est basée sur une prémisse : la plus commune parmi ce genre de morceaux, celle du chanteur, qui, au préalable, avait l’impression que son histoire d’amour avec la destinataire ne se terminerait jamais, que c’était elle la bonne personne SAUF que la romance est bel est bien terminée et maintenant vient le temps de la déprime : Chris Martin est confus et particulièrement dévasté émotionnellement. Si “Let Somebody Go”, comme son nom l’indique, traite d’un chagrin d’amour, il comprend également un message d’espoir que quoi qu’il arrive, l’amour, d’une façon ou d’une autre, triomphera toujours !

https://rstlss.com/podcast/lemo-dantho-30-coldplay-x-selena-gomez-let-somebody-go/

L’EMO D’ANTHO #31 : Adele – “Easy On Me”

“Easy On Me” est le single principal d’Adele tiré de son quatrième et nouvel album 30 à paraître le 19 novembre via Columbia/Sony. Il marque le retour de la chanteuse anglaise après une pause de six ans. Si au départ, “Easy On Me” pourrait laisser penser à une énième chanson d’amour de son répertoire, à savoir sur une séparation et tout ce qui s’en suit, il n’en est rien. Car si on se penche un peu plus sur les paroles, au delà de parler de son enfance difficile, de son mariage raté et des leçons sur la famille et l’abandon, elle traitent évidemment d’amour mais pas d’un amour ordinaire.

https://rstlss.com/podcast/lemo-dantho-31-adele-easy-on-me/


L’EMO D’ANTHO #32 : Taylor Swift – “All Too Well (10 Minute Version)”

Taylor Swift vient de sortir sa version de son 4ème album studio, Red (Taylor’s Version) vendredi dernier (12 novembre) via Island Def Jam. Fautes d’avoir les droits sur ses six premiers albums, Taylor les réenregistre pour reprendre le contrôle de son art.

L’occasion de parler de la version initiale de dix minutes du cinquième morceau “All Too Well”, longtemps réclamée par ses fans. Si cette chanson compte autant pour les Swifties, c’est parce que les paroles réveillent en eux les sentiments qu’ils avaient lorsqu’ils ont entendu la chanson pour la première fois et les souvenirs qui y sont liés.

Même si cette chanson est née d’une catharsis où Taylor a mis des mots sur toutes les émotions qu’elle ressentait suite à sa rupture avec un célèbre ex, “All Too Well” est une ballade très émouvante et libératrice qui parle à tout le monde : on a tous quelqu’un en tête à l’écoute de cette chanson.

https://rstlss.com/podcast/lemo-dantho-32-taylor-swift-all-too-well-10-minutes-version/

L’EMO D’ANTHO #33 : Oasis – “Wonderwall”

Vendredi dernier (19 novembre), Oasis a sorti son album live Knebworth 1996 afin de marquer les 25 ans de ses deux concerts des 10 et 11 août 1996 à Knebworth, dans un parc au sud de Londres, devant 250 000 spectateurs.

Le groupe était alors au sommet de la gloire avec son deuxième album (What’s The Story) Morning Glory? sorti le 2 octobre 1995. C’est donc le moment idéal de revenir sur LE titre incontournable d’Oasis, tiré de ce même disque : “Wonderwall” considéré comme l’une des plus grandes chansons britanniques de tous les temps.

Ce quatrième single de Morning Glory paru le 30 octobre 1995 a définitivement résisté à l’épreuve du temps, devenant un succès international et l’un des plus grands succès d’Oasis tout court : pour preuve, ce morceau a influencé les générations suivantes et donné lieu à des milliers de reprises, de Cat Power à Jay Z ou encore Ryan Adams.

La raison de ce succès : la signification de “Wonderwall” n’a cessé de changer au fil du temps : cela veut tout et en même temps rien dire !

L’EMO D’ANTHO #34 : Nirvana – “Smells Like Teen Spirit”

Nevermind, le deuxième album studio de Nirvana célèbre cette année son trentième anniversaire. A cette occasion, le disque, écoulé à plus de 35 millions d’exemplaires dans le monde depuis sa sortie le 24 septembre 1991, est ressorti dans une édition spéciale le 12 novembre dernier. C’est pourquoi c’est le moment idéal pour parler du titre culte qu’est “Smells Like Teen Spirit”, LA chanson de Nirvana.

S’il s’agit de l’une des chansons rock les plus mémorables de l’histoire qui s’est inspiré d’un produit oubliable portant un nom stupide, elle est pourtant simple d’apparence, mais pleine de sens et plus que jamais d’actualité !

https://rstlss.com/podcast/lemo-dantho-34-nirvana-smells-like-teen-spirit/

Ecrire un commentaire

Anthony Bé
Fondateur - Rédacteur en chef du webzine RockUrLife