BlogSlideshow

Cover Story #6 : The Beatles – Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band

Dans la poursuite de l’exploration des liens entre artistes et musiciens, Kaithleen plonge dans l’univers pop de la couverture de Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band des Beatles. Une œuvre représentative du Pop Art anglais dont Peter Blake et Jann Haworth sont les chefs de file.

L’album

Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band est le huitième album studio des Beatles sorti le 1er juin 1967. Ce disque est considéré comme l’un des ensembles les plus influents de la musique populaire. Il est notamment l’un des albums les plus vendus au monde. Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band est également l’album de l’innovation qui a marqué l’industrie du disque dans la production d’albums studios. Les ingénieurs travaillant aux studios d’Abbey Road ont inventé le vari-speed, une fonction permettant à un magnétophone de varier la vitesse d’une bande son. Ce procédé a été utilisé sur la chanson “Lucy In The Sky With Diamonds” pour modifier la voix de John Lennon. Tel un laboratoire d’expérimentations, on doit à cet album la première utilisation de ce que l’on appelle la boîte de direct, qui permet d’enregistrer des pistes à part et ainsi de les moduler en fonction des besoins.

La cover

La couverture a été réalisée par le couple d’artistes Jann Haworth et Peter Blake. Acteurs du mouvement Pop Art en Angleterre aux côtés de Richard Hamilton, le couple s’exerce dans l’art de la peinture et du collage à l’aide d’images puisées dans la culture populaire.

Pour rappel, le Pop Art est un courant artistique rattaché à la culture des années 1960, dont l’un des artistes les plus connus est Andy Warhol. Il s’agit d’un courant artistique occidental intimement lié au contexte de la société industrielle capitaliste. Les artistes du Pop Art détournent alors des représentations de cette société de consommation en dérision à travers des compositions très colorées reprenant les codes proches de ceux de la publicité.


Peter Blake a effectué des études de dessinateur industriel et d’arts plastiques avant de se lancer dans l’art de la peinture. En 1961, Peter Blake est présenté à l’exposition Young Contemporaries aux côtés de David Hockney. Jann Haworth est une artiste américaine également rattachée au mouvement du Pop Art travaillant aujourd’hui aux États-Unis. Elle est issue de la formation du Slade School Of Fine Arts de l’université de Californie à Los Angeles.


Les chemins artistiques des Beatles et du couple d’artistes se sont croisés grâce à Robert Fraser, galeriste de Haworth et Blake et ami proche du groupe anglais. Il propose alors une collaboration autour de l’album en préparation aux studios d’Abbey Road.

L’image se compose de trois plans. Le premier, où l’on trouve une composition florale sur laquelle est inscrit le nom du groupe, le second composé des quatre Beatles, et le troisième plan assemble plusieurs rangées de personnages, formant ainsi une composition aux airs de photo de famille.

L’image n’est pas un photomontage mais bel et bien une installation monumentale capturée par l’objectif de Michael Cooper, photographe de la scène musicale anglaise des années 1960. Peter Blake et Jann Haworth ont travaillé à partir de mannequins et de personnages imprimés en grandeur nature sur carton, avec l’ajout de divers objets réels et factices. Ce travail de composition est l’occasion pour les deux artistes d’expérimenter leur art de la peinture “en vrai“, tels des metteurs en scène. Jann Haworth étant la fille de Ted Howarth, directeur artistique sur les plateaux de cinéma, était déjà habituée à ce type de réalisations.

Au centre de cette composition, les quatre Beatles sont vêtus d’uniformes de parade aux couleurs acidulées. Ils sont accompagnés de soixante-et-onze personnages qui représentent des personnalités connues de divers milieux et appréciées du groupe (nous n’allons pas tous les énumérer, la liste complète est disponible ici). On retrouve notamment Carl Gustav Jung (psychiatre), Edgar Allan Poe (écrivain), Robert Peel (homme politique britannique), Marilyn Monroe (actrice) ou encore Bob Dylan (musicien).

La réalisation de cette image est unique en son genre. Il s’agit d’un travail de plasticiens d’atelier grandeur nature. Grâce à ce travail artistique hors du commun, la couverture de Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band reste l’une des images cultes à la fois de l’histoire de la musique et de l’histoire de l’art. L’œuvre de Peter Blake et Jann Haworth a d’ailleurs été remise au goût du jour par l’artiste illustrateur Trippie Steff dans une réinterprétation contemporaine de l’œuvre, cette fois-ci avec des célébrités du XXIe siècle tels que Taylor Swift, Barack Obama, Greta Thunberg, ou encore Kanye West.


L’artiste Chris Barker réalise également chaque année une réinterprétation actuelle de l’œuvre, dont voici quelques exemples dans lesquels il est divertissant de chercher les références à l’actualité. Dans sa réception artistique, l’œuvre de Peter Blake et Jann Haworth a définitivement marqué une génération d’artistes.

Ecrire un commentaire